5 conseils de finance pour les jeunes entrepreneurs

Les dépenses

Chaque transaction doit être enregistrée. Chaque sous qui rentre ou qui sort doit être bien noté. Une mauvaise organisation pourrait causer énormément de pertes.

Il est important d’étudier les dépenses de votre entreprise, et d’avoir une idée précise sur le montant qui sort de votre compte chaque année. Les chèques remboursables et la tenue de registre détaillé de votre caisse sont les deux méthodes valides et efficaces d’enregistrer vos dépenses en espèce.

L’inventaire

Si vous avez une entreprise de commerce de produits physiques, tenir des dossiers de tout ce qui se passe dans votre inventaire est indispensable ! Cela vous aidera à avoir assez de prévisions pour l’année à venir – grâce au  suivi des tendances –  empêcher le vol de marchandises et l’épuisement fréquent des produits les plus vendus. Les  dates d’achat, les références, les prix d’achat, les dates et les prix de vente sont toutes des informations pertinentes pour vos dossiers d’inventaire. N’oubliez pas de ne jamais mélanger les dossiers,  il faut maintenir les finances personnelles et d’affaires distinctement!

Comptes débiteurs et créditeurs

Gardez toujours une trace de ce que les clients vous doivent et ce que vous devez aux autres. C’est très prudent d’enregistrer autant de données que possible, y compris les dates de facturation, les numéros, les montants, les modalités, et les montants payés ou dus, les soldes et les informations des clients. Faites en sorte que ces informations soient enregistrées d’une manière instantanée

Trouvez un mentor de confiance.

De nos jours, l’accès à une aide professionnelle pour gérer vos finances se fait par un simple clic, grâce a des sites qui aident à relier les entrepreneurs avec des mentors adaptés à leurs besoins. Avoir un mentor pour vous aider à la mise en place des finances de votre entreprise,  peut être d’une valeur inestimable, si la personne est digne de confiance.

Gardez une perspective à long terme

L’un des plus grands risques auxquels font face les investisseurs est le risque de laisser leurs émotions les pousser à faire la mauvaise chose au mauvais moment. Par exemple, peut-être votre portefeuille est en baisse de 15% au cours des 12 derniers mois  et vous décidez de vendre votre entreprise et récupérer votre argent en espèces. Au cours des 24 prochains mois, le marché rebondit et vous aurez raté un gain de  35%. Aie!!

En période de turbulences sur les marchés, il est important de garder une vision à long terme, parce qu’il est fort probable que votre succès prenne du temps à se réaliser, mais se réalise quand même. Quand le marché devient difficile, gardez cette idée à l’esprit. C’est comme si vous jouez au yo-yo. Si vous effectuez un zoom, ce que vous voyez est le yo-yo qui est entrain de monter et descendre, de haut en bas.  Mais avec une vision panoramique, vous allez tout simplement comprendre que malgré les hauts et les bas du yo- yo (le marché à court terme), votre affaire progresse lentement mais sûrement (le marché à long terme).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *