Comment identifier les formations pour devenir secrétaire ?

En France, le nombre de secrétaires était recensé à 750 000 en 2013. Le secrétaire en question peut travailler au sein d’un cabinet d’avocat, d’une PME, d’un architecte, d’un notaire ou simplement au sein d’une grande entreprise. Les fonctions attribuées au secrétaire diffèrent selon le corps du métier au sein duquel il est affilié, mais chaque secrétaire doit être pourvu de discrétion, de disponibilité ou encore de rigueur.

En quoi consiste le métier de secrétaire ?

Étant un maillon incontournable dans le bon fonctionnement d’une entreprise, la secrétaire connaît toutes les tâches qui se font au sein de cette dernière. Elle s’occupe entre autres d’accueillir les visiteurs, de prendre les rendez-vous, de classer les divers dossiers, de gérer le standard téléphonique, de préparer les réunions de travail ou encore d’organiser les déplacements, les colloques ou encore les salons et les conférences. Le métier de secrétaire requiert de ce fait une grande polyvalence. La candidate idéale doit disposer de rigueur et être très ordonnée. Sans méthode d’organisations précises, elle peut être dépassée par les dossiers qui doivent tous passer par elles. Une bonne secrétaire reste également celle qui est toujours disponible vu l’urgence nécessitée par certaines tâches qui lui seront attribuées. La secrétaire idéale arrive également à s’exprimer parfaitement tant à l’oral qu’à l’écrit et maîtrise d’emblée l’outil informatique ou encore d’autres langues étrangères pour parfaire ses interactions. Et enfin, il convient de signaler que les secrétaires doivent être très discrètes et respectueuses du secret professionnel.

Les formations essentielles pour devenir secrétaire

Avant le baccalauréat, les étudiants désireux d’exercer le métier de secrétaire peuvent s’y adonner au sein des instituts dédiés à cet égard. Il y a à titre d’illustration la formation pour l’obtention d’un baccalauréat professionnel gestion-administration. Une fois ce diplôme acquis, l’étudiant peut travailler au sein d’une PME. Sinon, des choix entre le bac pro bureautique, le bac pro administration des fonctions publiques ou le bac pro sciences et technologies du management et de la gestion spécialité ressources humaines et communication ou STMG permettent aussi de devenir secrétaire.

Mais avec un baccalauréat en poche, l’étudiant peut également poursuivre des études afin de devenir secrétaire. Ils ont le choix entre les BTS assistant de manager, le BTS assistant de gestion PME-PMI. Ces derniers proposent une formation beaucoup plus complète pour faire face aux choix imposés par le marché du travail. Néanmoins, avec un BTS assistance technique d’ingénieur, vous pouvez également devenir secrétaire. Ce diplôme s’obtient après deux années de formation en gestion administration d’un service industriel et est plutôt axé pour les bacheliers en STI2D ou Sciences et technologie de l’industrie et du développement durable. Et en parallèle, le postulant au métier doit aussi avoir des compétences en bureautique, internet, multimédia, infographie, dessin technique, accueil, assistance, etc. pour jongler avec l’évolution progressive du métier.