Investir dans le SCPI : les bons à savoir

Les SCPI sont les nouveaux investissements tendance du moment. Cette année, ce marché a brassé plusieurs centaines de milliers d’euros. Et il est encore temps pour vous d’y investir.

On aura beau dire que les SCPI présentent moins de risques. Il n’en demeure pas moins qu’ils peuvent devenir rapidement des gouffres d’investissement. Tel sera surtout le cas si vous n’avez pas pris toutes les précautions pour bien choisir votre placement.

Dans quel SCPI investir ?

Les meilleures SCPI sont celles qui vous proposent une large palette de marché. Vous avez notamment le choix entre les biens spécialisés, les vitrines de vente, les biens personnels, etc. Chaque marché présente des avantages et des inconvénients.

La tendance penche spécialement pour les vitrines de vente et les locaux professionnels. La recherche de locataire dans ces domaines est bien plus simple. En France, l’auto entrepreneuriat bat son plein depuis quelques années.

On assiste également à un vieillissement de la population. Ainsi, les résidences spécialisées peuvent également constituer un bon placement. Mais tout dépend surtout de leur emplacement.

Un courtier : un allié à ne pas minimiser

On pense souvent à tort que quelques recherches sur le net suffisent pour cerner les investissements en SCPI. Et pour cause, les sociétés de placement mettent tout en œuvre pour le faire croire. Elles présentent les biens de manière détaillée, et ce, en allant jusqu’à donner les bénéfices et les rendements mensuels et annuels.

Pour autant, il ne faut pas minimiser l’importance d’un courtier. Pour réussir un investissement dans les SCPI, plusieurs étapes sont nécessaires. En premier lieu, on fera des recherches sur le net pour comparer toutes les propositions. Après quoi, il faut prendre rendez-vous avec un conseiller SCPI pour présenter son projet. Ce dernier peut trouver diverses solutions afin d’augmenter les rendements du placement, tout en diminuant les risques. Professionnel dans ce domaine, il saura vous éviter les erreurs de placement.

Un coach en SPCI est surtout utile pour ceux et celles qui souhaitent investir à crédit en démembrement temporaire de propriété. Ces démarches sont souvent plus compliquées que les investissements cash.

Les frais de souscription

On qualifie les SCPI d’investissements à moindre risque. Et pour cause, les frais de souscription sont généralement minimes par rapport à un investissement immobilier classique. Néanmoins, vous devez toujours comparer les offres des prestataires avant de souscrire.

Les meilleures SCPI ne vous exigent pas de frais d’inscription. Néanmoins, elles vous exigeront un nombre minime de quotas part à acheter pour prétendre à un placement. Plus vous investissez, plus vous pourriez gagner de l’argent. Mais attention, l’inverse est également valable. Plus vous placez de l’argent, plus vous risquez de perdre. Il s’agit d’un placement sur du long terme. La démarche mérite un temps de réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *