Lancer son entreprise : tout est dans l’emplacement

Vous avez un concept d’entreprise qui peut vous rapporter gros ? Vous avez envie de lancer votre propre affaire ? Il ne reste plus alors qu’à trouver le bon emplacement pour ce faire ? Voici quelques détails que vous devez prendre en compte à cette étape de la procédure.

Un siège en bord de route

Les meilleurs emplacements sont toujours en bord de route. C’est valable, peu importe le genre d’entreprise que vous comptez créer. C’est aussi le cas, peu importe votre domaine d’intervention.

Les emplacements au premier plan vous font profiter d’une meilleure visibilité. C’est un moyen de garantir la renommée de votre entreprise. Mais c’est aussi une technique pour mettre la pression à vos concurrents. En outre, la facilité d’accès facilite les démarches de séduction de votre clientèle.

Par contre, il faudra vous préparer à des dépenses pour le moins exorbitant. Les locaux professionnels en bord de route coûtent plus cher au m². Ils sont aussi plus difficiles à trouver. C’est d’autant plus vrai que de nos jours, de plus en plus de particuliers se lancent dans la création d’entreprises.

Choisir un quartier commercial

N’importe quel quartier ne fera pas l’affaire. Il faudra choisir une zone commerciale. Ce n’est pas forcément en centre-ville. Il suffit que le quartier soit fréquenté quotidiennement par de nombreuses personnes. Il en va de la visibilité et de la réussite de votre activité.

Pour autant, les biens en centre-ville sont toujours les meilleurs. Ils sont plus simples à localiser. Ils sont plus accessibles. Ce qui ne décourage pas vos salariés et collaborateurs, mais également vos clients. C’est un must pour les commerces et les magasins de quelques ordres que ce soit. Pensez à vérifier la proximité des moyens de transport en commun.

Une place peu concurrentielle

Avant de vous installer, il faudra aussi passer par une étude de marché. Quelques cabinets comptables et agences de communication peuvent vous aider en ce sens. L’évaluation vise ici à étudier la faisabilité du projet, mais pas uniquement. Il s’agit de déterminer s’il y a de la place dans le quartier pour vous et votre entreprise. Si vous avez plusieurs concurrents, qui ont le même concept que vous y a déjà ouvert leur porte, vous aurez en effet du mal à décoller.

L’étude de marché est obligatoire dans le cas de l’ouverture d’un restaurant ou d’un commerce. Mais il ne faut pas l’oublier, peu importe le genre d’activité que vous souhaitez faire. Il en va de la réussite de votre placement. En général, s’il y a une entreprise du même genre à moins de 10 m de votre emplacement, s’abstenir est conseillé. Le cas échéant, vous risquez aussi d’être accusé de « concurrence déloyale ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *