Le succès d’une entreprise dépend-il du profil de son créateur ?

Le succès d’une entreprise dépend de plusieurs facteurs, mais surtout de l’agilité, de la capacité de son dirigeant, de son créateur.

Vous n’avez pas besoin d’avoir suivi des cours de management pour créer une entreprise. Beaucoup de chefs d’entreprises ne se sont pas spécialisés dans la gestion d’entreprise, pourtant ils rencontrent des succès fous.

Suivre des cours à l’université n’est pas inutile, au contraire c’est primordial. Ce que nous voulons vous dire c’est d’oser franchir le pas et de créer sa propre entreprise sans attendre d’être diplômé jusqu’aux dents.

Pour garantir l’avenir de son entreprise, comment doivent être son dirigeant, son créateur ?

Un chef d’entreprise doit être un bon leader :

Un leader c’est une personne qui prend les initiatives dans l’entreprise.

Comment être un bon leader ?

Un bon leader n’est pas celui qui hurle ou s’amuse à donner des ordres comme un militaire. Un bon leader c’est une personne qui sait susciter la meilleure émotion chez les autres, c’est celui qui sait inspirer ses employés pour les emmener à réaliser un but commun, celui de l’entreprise.

Pour arriver à être un bon leader, il faut que vous connaissiez vous-même afin de pouvoir connaître les autres. Lorsque vous maîtrisez ce côté humain, il vous sera facile d’influencer les autres. Un bon leader n’a pas besoin de forcer les autres à suivre ses idées. C’est un bon communicateur, une personne compréhensive, empathique et disciplinée. Ce n’est pas celui qui se contente de donner des ordres et attend l’exécution, c’est celui qui mène les initiatives.

Si vous voulez être un bon leader pour vos employés, éviter d’utiliser ces phrases « je veux que » ou « faites ceci » utilisez plutôt « nous allons faire ceci ou cela », privilégiez l’esprit de groupe, la cohésion. Il faut savoir rester ferme, mais compréhensif.

Un chef d’entreprise doit être un bon manager :

Un bon manager c’est à la fois un bon leader et un bon gérant. Dans la gestion d’entreprise, il y a plusieurs approches utilisées, mais les plus importantes de toutes étant ces 2 points :

Approche situationnelle : savoir réagir selon la situation donnée, savoir prendre des décisions selon les cas existants.

Approche systémique : même si vous n’êtes pas omniscient, il faut que vous maîtrisiez les notions des domaines dans votre entreprise. Par exemple, pour éviter de se faire arnaquer, il faut que vous compreniez le processus comptable. Ces connaissances générales vous servent de balise pour prendre des décisions efficacement.