Quels sont les différents frais bancaires ?

Les frais bancaires, contrairement à certaines idées préconçues, ne s’appliquent pas uniquement aux mauvais payeurs ni aux comptes professionnels.

Les particuliers se voient appliquer de multiples frais. A commencer par les frais de gestion de compte dont l’utilité est parfois un peu floue, mais aussi pour la mise à disposition de chéquiers, la détention d’une carte bancaire, l’accès aux services Internet, les alertes SMS, les retraits opérés dans d’autres banques, les agios, les frais sur virements ou pour règlements internationaux, les frais d’opposition…

Si vous faites le cumul annuel, vous constatez avec surprise que les quelques euros par-ci, par-là, représentent une somme à trois chiffres en fin d’année.

Et d’une banque à une autre, les montants diffèrent et même au sein d’une même banque (c’est notamment le cas des banques régionales telles que le Crédit Agricole, qui auront des services à coûts différents d’une caisse régionale à une autre).

Peut-on réduire les frais bancaires ?

Pour réduire les frais bancaires il faut comparer, négocier et ne souscrire que ce qui est absolument nécessaire. Tout ce que l’on vous vend n’est pas nécessairement obligatoire. Par exemple, pourquoi accepter une carte internationale quand vous ne sortez jamais des frontières ? Il sera toujours temps de vous organiser le moment venu.

Avec la mobilité bancaire aujourd’hui renforcée, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence et aller voir ailleurs pour profiter d’une herbe parfois plus verte. Vous pourriez réaliser de belles économies.

Avez-vous déjà négocié les frais bancaires ?

Vous pensez que c’est impossible ? Loin de là, négocier des frais bancaires est tout à fait possible ! Nombre de clients négocient les frais de carte bancaire. Gagner une quarantaine d’euros à l’année en moyenne n’est pas rien. Si de nombreuses banques accordent la gratuité la première année ou lorsque le client a atteint un certain montant de transactions, d’autres offrent désormais la gratuité à l’ouverture du compte et pour toujours, notamment les banques en ligne. Ce n’est ici qu’un exemple.

Contester des frais bancaires

Les frais bancaires sont contestables. Toute commission prélevée par votre banque doit avoir fait l’objet d’un accord signé de votre part et d’information en cas d’évolution. Sans quoi, les frais sont d’autant plus contestables.

Les agios sont également contestables. Si pour une raison indépendante de votre volonté, vos revenus ont été crédités plus tardivement qu’habituellement, vous pouvez en demander le remboursement à votre banque.

N’hésitez-pas à négocier, porter réclamation et contester certains des frais parfois jugés abusifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *