Tout connaître sur le métier d’une secrétaire médicale

Souvent banalisée, la secrétaire médicale est l’une des ressources les plus importantes d’un centre de santé. En effet, cette employée doit s’occuper aussi de la gestion du cabinet que de l’accueil des patients. Même si ce poste est généralement occupé par des femmes, il peut être accessible aux hommes. Que faut-il réellement savoir de ce métier hors du commun ? Découvrez.

Rôle de la secrétaire médicale

Agent incontournable dans le secteur sanitaire, la secrétaire médicale est présente dans tous les centres de santé. Vous la retrouverez ainsi chez un cardiologue, un orthodontiste et même chez un chirurgien plastique. Cela est dû notamment aux attributions inéluctables de la secrétaire. Première figure de l’institut de soins, elle est chargée d’accueillir les patients aussi bien physiquement que par téléphone.

Dans cette dynamique, elle prend les divers rendez-vous et organise les examens et autres interventions des médecins. Très rigoureuse, la secrétaire médicale est également chargée de gérer, classer et ranger les dossiers des patients. La moindre erreur pouvant entraîner de graves conséquences, ces tâches devront être exécutées avec minutie. En plus de ces missions, la secrétaire doit être rassurante avec les patients, notamment les enfants. Elle constitue de ce fait une précieuse ressource pour le médecin qui pourra ainsi procéder plus sereinement au soin.

Les formations préalables

Comme mentionné plus haut, le métier de secrétaire médicale est d’une grande importance. Bien qu’il n’existe pas de diplôme d’État, de nombreux établissements proposent des formations certifiantes. Ces dernières sont accessibles dès le niveau Bac et comportent certaines spécificités. Par exemple, la titulaire d’un Bac simple obtiendra un certificat en secrétariat médico-social ou en secrétariat médical.

A lire également  Qu’est-ce qu’un secrétaire administratif ?

Un Bac +1 vous permettra de suivre un FCIL en secrétariat médical ou médico-social. Grâce à un Bac+2, vous pourrez être titulaire d’un Diplôme Universitaire en Technicien de l’Information Médicale. Plus poussé, le Bac+3 vous donnera accès à une FCIL en secrétariat assistante médico-administratif. Il faut noter cependant que ces formations sont proposées aussi bien par des établissements privés que publiques.

Les qualités nécessaires

Afin de mener à bien les missions qui lui sont confiées, une secrétaire médicale doit cultiver certaines qualités essentielles. Ainsi, elle doit avoir un sens aigu du relationnel et savoir garder son calme en toutes circonstances. Ensuite, elle doit être rigoureuse, organisée et très méticuleuse. Ces aptitudes lui seront utiles lors de l’exécution de ses tâches administratives. Par ailleurs, avoir des notions médicales pourrait être un atout très important. En effet, cela permettra à la secrétaire de gérer au mieux les éventuels cas d’urgence pouvant survenir.

Débouchés professionnels et salaire

Vous l’aurez compris, une secrétaire médicale est sollicitée dans tout type de structure sanitaire. Cela inclut aussi bien les cliniques privées que les hôpitaux publics. De plus, la secrétaire n’est limitée par aucune spécialité et peut servir aussi bien chez un orthodontiste que chez un dermatologue. Désirant aller plus loin, la secrétaire peut suivre une formation et devenir aide-soignante ou infirmière.

En ce qui concerne son traitement salarial, la secrétaire médicale est payée en fonction de son environnement de travail. Sachez cependant que dans les hôpitaux publics, une débutante sera rémunérée environ 1 450 euros par mois. Ce montant sera plus élevé dans le privé et atteindra 1 550 euros.

A lire également  Le métier de secrétaire comptable

Très polyvalent, le métier de secrétaire médicale figure parmi ceux n’étant pas affectés par la crise. De plus, il offre des débouchés assez intéressants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*