Emploi : la filière du CBD en France

L’État est sur le point de tester le cannabis thérapeutique et d’autoriser le chanvre. Les producteurs et les transformateurs sont prêts à se harponner à ces débouchés naissants. Travailler dans la filière du CBD est d’ailleurs de plus en plus en vogue depuis que sa commercialisation est devenue légale. Découvrez quelles peuvent être les filières du CBD.

Travailler dans la filière du CBD : les métiers juridiques et scientifiques

À l’instar de toutes autres enseignes, les postes proposés dans la filière CBD sont assez communs. Mais il faut reconnaître que ce marché ouvre plusieurs opportunités. Pour travailler dans l’industrie du CBD, de nombreux métiers sont envisageables. On trouve par exemple les métiers dans le juridique. Les postes juridiques sont encore assez limités dans cette industrie. Toutefois, de nombreux avocats se spécialisent sur la filière du CBD en France, qui est d’ailleurs très réglementée et sollicitée.

Il y a également les métiers des scientifiques. Depuis l’engouement du secteur, les postes des scientifiques sont de plus en plus recherchés et sont même bien payés. C’est un métier de plus en plus dominant dans la mesure où on travaille avec un produit végétal contenant de nombreuses molécules. Les métiers scientifiques dans le CBD consistent en différentes tâches à savoir :

  • l’isolation moléculaire,
  • le croisement des gènes,
  • l’étude des effets,
  • la production de médicaments et d’huiles.
A lire également  Le concept du club d’investissement

Intégrer les métiers de vente et de marketing dans la filière CBD

Ce sont là deux postes très recherchés et très demandés dans cette filière. Et l’un ne va généralement pas sans l’autre. La vente implique souvent la création d’un point de vente et l’ouverture d’une boutique. Cela dit, pour être éligibles à ce métier, les vendeurs doivent obtenir des certifications de vente de CBD. Au sein d’une entreprise, les commerciaux sont tout aussi indispensables pour le développement économique de l’entreprise. Les métiers de Marketing, quant à eux, permettent d’obtenir un contrat à long terme. 

Dans une filière naissante, l’identité des marques et leurs positions sur le marché sont encore en plein lancement. Vous pouvez opter pour un métier de chef de produit où vous développerez votre gamme de produits. Il est aussi envisageable de devenir community manager dans la mesure où la gestion des réseaux sociaux sont obligatoires.

Lancer soi-même son propre business de CBD

Sachez que même si la loi française est encore floue sur la législation en matière de CBD, il est légal d’ouvrir un magasin ou une entreprise de CBD. C’est également une manière d’intégrer la filière du CBD en France. Pour cela, vous devez commencer par une étude de marché. C’est important avant de lancer votre business de CBD. De même, cela vous permet d’avoir une vision plus claire de ce marché.

Ensuite, vous devez évaluer le marché en ciblant les consommateurs potentiels, en proposant le bon produit, en étudiant le comportement des consommateurs et autre. À l’issue de cette étude, vous devez aussi déterminer le profil des clients CBD. Ce dernier dépendra beaucoup du produit. Pour les fleurs de CBD par exemple, il faut une clientèle comprise entre 25 et 45 ans particulièrement.

A lire également  Le Régime Social des Indépendant, le RSI

Autre emploi envisageable dans la filière du CBD en France

Parmi les métiers les plus indispensables dans la filière du CBD, il y a les métiers de la culture. Il s’agit de métiers avec un salaire très variable selon le poste occupé. Effectivement, les mains-d’œuvre qui se chargent des plantes et des tailles sont moins payées. Par contre, les postes comme responsables et managers sont essentiels aux développements de l’entreprise. C’est pourquoi ils sont payés beaucoup plus généreusement. Nous pouvons par exemple citer le jardinier horticole. À cela s’ajoutent les métiers d’ingénieurs botaniques. Ces derniers sont très prisés pour optimiser la quantité et la qualité des plantes.

Enfin, les métiers de la logistique qui se chargent du stockage et de la manutention sont également essentiels. Sans compter les métiers de finance qui s’occupent des comptables, des trésoreries et contrôles et audits de gestion.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*