Mutuelle santé auto entrepreneur : est-ce réellement important d’y souscrire ?

Personne n’est à l’abri d’un souci de santé pouvant engendrer des dépenses conséquentes. C’est pourquoi, pour se protéger, un auto-entrepreneur devrait souscrire à une mutuelle. La complémentaire va permettre de profiter de remboursement sur des frais de santé. Quels sont les différents avantages d’une telle assurance ?

Mutuelle santé entrepreneur : de quoi s’agit-il exactement ?

En France, afin de protéger les travailleurs et les auto-entrepreneurs, ces citoyens ont accès à une assurance maladie. Il s’agit de la « Sécu ».

En termes d’assurance sociale, d’un côté, les travailleurs profitent d’une couverture octroyée par la Sécurité Sociale Générale (La CPAM). D’un autre côté, les auto-entrepreneurs sont protégés par la Sécurité Sociale des Indépendants (SSI). Ils sont obligés d’être affiliés à ce système. Auparavant, la SSI était connue sous le nom de Régime Social des Indépendants (RSI).

En tant qu’entrepreneur, ce système vous permet de profiter du remboursement d’une partie de vos frais de santé quand :

  • Vous vous rendez auprès d’un médecin ou de certains spécialistes ;
  • Vous avez acheté des médicaments prescrits par votre médecin.

Il est à noter que certaines dépenses relatives à la santé ne sont pas remboursées par le régime obligatoire de la sécurité sociale. Comme ces frais de soins restent à votre charge, vous devrez les payer vous-même. Les dépenses liées à l’achat de certains médicaments, de la consultation de certains spécialistes et les dépassements d’honoraires ne sont pas pris en considération par le régime obligatoire.

A lire également  Assurance rachat emprunteur : pourquoi faire une souscription ?

Pour répondre à cette problématique, vous pouvez souscrire à une complémentaire santé ou une mutuelle santé. Ce système va proposer de payer une partie ou l’intégralité des frais restants.

Un auto-entrepreneur est-il obligé de souscrire à une complémentaire ?

En principe, la souscription à une mutuelle n’est pas obligatoire. Mais, pour garder l’esprit serein, il est conseillé d’en avoir une. A priori, cette dépense apparaît comme superflue, surtout pour les personnes qui ne se rendent que rarement chez un médecin. Cependant, personne n’est à l’abri d’un problème de santé.

Grâce au complémentaire, si vous êtes confronté à un souci imprévu en matière de santé, vous n’aurez pas à assumer une dépense lourde. La mutuelle vous sera utile lorsque vous devez aller chez un spécialiste, vous avez besoin d’une paire de lunettes ou en cas d’hospitalisation. Avec ce type d’assurance, vous misez sur la sécurité. Un système pourra rembourser partiellement ou en totalité vos soins.

La mutuelle santé auto-entrepreneur va s’occuper du ticket modérateur. Il s’agit de la part non remboursée par la Sécu. Ce système va aussi prendre en charge les dépassements d’honoraires. La consultation auprès de spécialistes, comme un ostéopathe, un sophrologue, etc., n’est pas incluse dans le remboursement de la sécurité sociale. Par contre, ces dépenses sont prises en considération par la complémentaire.

Que faire avant de souscrire à une mutuelle ?

Les offres de mutuelle santé auto-entrepreneurs sont nombreuses sur le marché. Comme les besoins de chacun sont différents, il convient d’évaluer vos attentes vis-à-vis de la complémentaire.

Évaluez la fréquence à laquelle vous vous rendez chez le médecin ? Est-ce que les spécialistes que vous consultez appliquent des dépassements d’honoraires ? Avez-vous besoin de prendre des prescriptions spécifiques quand vous êtes malade ? Êtes-vous affecté par des pathologies particulières requérant l’intervention de spécialiste (Kiné, Osthéo, etc.) ?

A lire également  Qu’est-ce que le système d’assurance récolte pour les exploitants agricoles ?

Pour voir si la complémentaire est vraiment utile, commencez par déterminer vos dépenses et celles de vos proches en matière de santé. Comparez ensuite le coût de votre reste à charge avec le montant de la mutuelle santé. Vous verrez si vous avez besoin ou non de souscrire à une complémentaire.

Il se peut que dans l’immédiat, une mutuelle ne fasse pas partie de vos priorités. Toutefois, souscrire à une mutuelle va vous aider à anticiper certains besoins futurs en matière d’optique, d’audition ou la consultation de certains spécialistes. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*