Comment assurer une bonne gestion de son auto-entreprise ?

Comment assurer une bonne gestion de son auto-entreprise ?

L’auto-entreprise est idéale pour commencer un nouveau business, vous facturez vos clients et vous êtes confronté à de faibles charges. Par contre, si votre chiffre d’affaires augmente, vous devrez penser à une autre solution en optant par exemple pour une société classique. Nous vous conseillons toutefois d’utiliser un logiciel pour gérer efficacement la comptabilité. Cette dernière se transforme en véritable casse-tête lorsqu’elle n’est pas maîtrisée. Vous pourriez entacher le financement de vos activités si votre trésorerie n’est pas claire. 

Tenir correctement la comptabilité de son auto-entreprise

Avec un logiciel de gestion pour auto-entrepreneur, vous faites face à tous les imprévus et vous n’aurez pas de mauvaises surprises. La comptabilité peut être complexe pour un auto-entrepreneur qui débute. Il y a quelques décennies, les outils de ce genre n’existaient pas, ils étaient alors nombreux à opter pour des fichiers Excel classiques. Les sociétés ont constaté que le marché pouvait se déplacer et ils ont proposé des logiciels particulièrement adaptés. N’hésitez pas par exemple à opter pour Compta by Mon-AutoEntreprise.fr puisqu’il devrait faciliter la gestion au quotidien. 

  • Il est nécessaire d’avoir un journal quotidien des transactions que ce soit des encaissements ou des dépenses.
  • Vous pourrez ainsi connaître parfaitement le chiffre d’affaires, la TVA ainsi que les frais à payer.
  • Une auto-entreprise n’est pas impactée par d’importantes charges, mais vous devez tout de même payer des impôts et l’URSSAF.
A lire également  Qu'est-ce qu'une rupture conventionnelle ?

Contrairement à une société, il n’est pas nécessaire de collaborer avec un comptable, vous pouvez donc vous occuper de cette gestion tout seul. Elle demande par contre de l’organisation, de la précision et le logiciel se dévoile comme incontournable. 

Facturer ses clients sans oublier les mentions légales

La facture est régie par des obligations, il ne suffit pas de noter le montant de la prestation et de l’envoyer aux clients. Vous devez inscrire vos coordonnées, votre numéro SIRET et celui de la TVA si vous êtes éligible, les mêmes informations sont demandées pour le client. À l’aide d’un tableau, vous listez les services et vous inscrivez le montant de ces derniers en HT et en TTC. Vous aurez ensuite un montant global que votre collaborateur devra régler sous 30 jours ou à réception.

Prévoyez également des intérêts si toutefois les factures ne sont pas réglées dans les temps. Un micro-entrepreneur est souvent confronté à de mauvais payeurs, d’où l’intérêt d’avoir une comptabilité très précise afin de dénicher rapidement les factures impayées. Certaines mentions obligatoires sont aussi au rendez-vous sur les factures. Si vous n’êtes pas éligible à la TVA, vous devez notamment l’inscrire en bas de la facture. 

Bien sûr, il est tout à fait possible pour son auto-entreprise de créer soi-même une facture avec un outil comme Excel ou un modèle sur Word. Toutefois, le rendu doit être professionnel et il est important d’avoir une bonne visibilité de la comptabilité. C’est pour cette raison que le logiciel est incontournable. Certes, vous aurez des factures à envoyer aux clients, mais le tableau de bord sera efficace pour identifier le chiffre d’affaires, les factures payées, celles qui sont impayées… Vous aurez même des statistiques précises concernant les entrées d’argent au fil des mois. 

A lire également  Gros plan sur l’EDF recrutement

Piloter son activité pour être capable d’anticiper

Sans une bonne gestion de votre auto-entreprise, vous ne pouvez pas avoir une visibilité sur les finances. Impossible de savoir si vous devez financer un projet, si vous possédez la trésorerie suffisante pour acheter du matériel ou pour investir sur des marchés dans le cadre de votre travail. Piloter une activité à l’aveugle peut être réellement dangereuse, d’où l’intérêt de choisir un logiciel. Ce dernier est à tester gratuitement, il est sans engagement et vous pouvez tester toutes les fonctionnalités. 

  • L’objectif premier n’est pas de proposer un logiciel difficile à prendre en main, il est réactif, simple et pratique.
  • Vous aurez le chiffre d’affaires avec le total, les ventes et les services.
  • Vous reliez le logiciel à votre banque pour suivre les paiements et les prélèvements avec efficacité.
  • Vous générez rapidement des devis, des factures et vous pourrez aussi profiter d’une To Do List.
  • Livre des achats, livre des recettes, déclarations, modèles, catalogue… Toutes les fonctionnalités sont au rendez-vous pour que votre gestion soit simple et efficace.

Vous devez aussi respecter la loi par rapport aux obligations fiscales. Plus vous serez précis, moins vous aurez de problèmes lorsque vous remplirez les déclarations. Prenez donc le temps de découvrir la démonstration en live de ce logiciel qui devrait changer la gestion de votre auto-entreprise. Vous gagnez de l’argent et du temps, vous suivez votre activité avec facilité et vous respectez la réglementation. Cette dernière est assez complexe à comprendre et un auto-entrepreneur ne possède pas forcément les connaissances pour être confronté à cette législation.

A lire également  5 conseils de finance pour les jeunes entrepreneurs

Nous vous conseillons donc de tester pendant 30 jours ce logiciel et vous serez sans doute conquis. Avec la crise sanitaire, les Français sont de plus en plus nombreux à opter pour ce statut dans le cadre notamment d’une reconversion professionnelle. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*