Comprendre la SCPI

La SCPI (Société civile de placement immobilier) est considérée comme étant une forme de placement immobilier locatif sur le long terme. Elle permet de distribuer le revenu potentiel entre les associés. Cette pratique présente des avantages considérables si vous investissez correctement. Prenez ainsi note des quelques points suivants avant de vous lancer dans un investissement SCPI.

Les avantages de la SCPI

Vous aurez l’opportunité de réaliser un placement composé à 100 % d’immobilier en misant sur la SCPI. D’ailleurs, vous allez pouvoir ventiler votre investissement sur plusieurs immeubles sans négliger le rendement que cela implique. Vous n’aurez aucun souci à vous faire sur la gestion de votre patrimoine, car elle est assurée par une entreprise agréée. Cette société de gestion s’occupe de tout y compris les travaux d’entretien prévus sur les locaux.

Vous pourrez revendre vos parts de SCPI à tout moment si vous le souhaitez. Cela ne vous causera aucune contrainte. Ce type d’investissement peut se faire même avec un budget limité. D’ailleurs, le placement peut s’adapter facilement à tous les projets d’investissements à condition de bien vous préparer.

Les limites de l’investissement

Investir en SCPI ne présente pas que des avantages. Vous devrez aussi prendre certains risques en compte avant de vous lancer. Il faut avant tout avoir de la patience une fois que vous serez lancé dans votre projet. En effet, l’investissement implique une conservation des parts recommandée de 10 ans au minimum.

A lire également  Investir dans le SCPI : les bons à savoir

Vous devrez aussi faire attention avec le risque de perdre votre capital. Cela est aussi valable pour le risque de change qui dépend souvent de l’évolution des devises étrangères. Vous risquerez d’avoir des soucis avec la valorisation de vos actifs immobiliers tout comme les loyers perçus. Pensez à vous informer sur les conditions de revente ou de retrait des parts avant de vous lancer.

Le point sur le fonctionnement de la SCPI

Avant de commencer, vous devrez savoir qu’un investissement SCPI peut se faire avec un capital fixe ou variable. Il faudra aussi faire attention avec les modalités de souscriptions. Cela peut se faire au comptant ou à crédit selon vos envies. Vous pouvez aussi vous servir de votre contrat d’assurance-vie si vous le souhaitez.

Il ne faut pas non plus négliger les frais associés à votre investissement sans oublier la rémunération primaliance. Prenez le temps de vous informer sur la société de gestion qui s’occupera de votre patrimoine et de votre compte tout au long de votre investissement. Vous pouvez vous tourner vers un conseiller spécialisé si vous avez besoin de plus d’informations sur ce type d’investissement.

Quel type de SCPI choisir ?

Vous avez normalement le choix entre les deux options suivantes pour le type d’investissement :

  • La SCPI de rendement : ce choix permet de percevoir un revenu locatif potentiel net de charge. Vous pouvez utiliser différents types de locaux pour cette option. Cela est par exemple le cas pour les murs de magasins ou les bureaux, mais aussi les résidences hôtelières. Il suffit de choisir la catégorie dans laquelle vous voulez investir comme la SCPI régionale.
  • La SCPI fiscale : vous allez pouvoir générer une économie d’impôt sur le revenu en choisissant cette SCPI. Cela dépend toutefois de la loi fiscale en vigueur. Ce type d’investissement peut se faire avec un bien immobilier résidentiel locatif neuf ou rénové.
A lire également  Loi Pinel : conseils pour réussir votre investissement immobilier locatif

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*